Commune de JOUE DU PLAIN

  • JOUE DU PLAIN :

Commune française située dans le département de l'Orne (61) en Basse-Normandie.

Elle fait partie de la communauté de communes des courbes de l'orne et elle est actuellement peuplée de 265 habitants : les juvéplaniens.

 Elle se situe à 3 kms d'ECOUCHE, 15 kms de CARROUGES et 10kms d'ARGENTAN pour une superficie avoisinant le 14.5km²

L'Udon, affluent de l'Orne, traverse la commune


La situation dans le département de l'Orne
La situation dans le département de l'Orne


  • SON HISTOIRE :

Dans la première moitié du XVIIe siècle, le fief de La Motte appartient à la famille de Montgommery, seigneurs convertis très tôt au protestantisme. Ces derniers profitant des dispositions de l'Edit de NANTES, signé en 1598 par Henri IV laissaient les protestants suivre leur religion.

À la même période, sur le fief dénommé Mesnil-Martel, proche de la Motte — mais appartenant à de Frotté, seigneur de Vieux-Pont, Couterne… existait un temple où les réformés de l'endroit, d'ECOUCHE et des environs pouvaient pratiquer la nouvelle religion.

Au milieu du XVIIe siècle, le domaine de la Motte, situé sur la paroisse de Joué du Plain, fut acheté à Jean de Montgommery (fils de Jacques II de Montgommery baron d'Escouché) par la veuve de Nicolas Ango 

Après la révocation de l'Edit de NANTES par Louis XIV en 1685, le temple fut détruit et les biens attachés au temple furent, après diverses péripéties, achetés par Jean-Baptiste Ango (fils de Nicolas Ango ci-dessus nommé), seigneur de la Motte. Il s'engageait à restaurer une chapelle catholique et par la même occasion chercha aussi à agrandir son domaine.

Ce même Jean-Baptiste Ango, conseiller en la Grand'Chambre du parlement de Normandie comme son père, sollicita donc de Louis XIV l'érection de sa terre en marquisat. Cela lui fut octroyé en 1693 sous la dénomination de « marquisat de la Motte-Lézeau »

L'affaire criminelle Emile Buffon se déroule entre le château de la Motte et la ferme de la Mancelière le 16 juin 1944.